Lettre de la présidente 2019

La Fondation jeunesse Brome Missisquoi possède et entretient les trois “Maisons de l’espoir” situées à Cowansville. Elle dessert la région de la Montérégie. Ces résidences fournissent l’hébergement et l’encadrement nécessaires à des adolescents francophones et anglophones. Ces jeunes, âgés de 12 à 17 ans, sont confrontés à des situations familiales, scolaires et sociales parfois difficiles. Nous voulons leur donner une chance d’avoir un avenir meilleur, nous voulons leur donner de l’espoir.

”Des millions d’enfants manquent de sécurité physique, éducative, économique et spirituelle…Marion Wright Edelman    (Children’s Defense Fund)

Nous ne pourrions remplir notre mission sans l’appui financier des individus, des groupes communautaires et des Fondations qui nous aident. Nous tenons à remercier la Fondation Eric T. Webster, la Fondation de la famille Zeller, la Fondation Raschkowan, le fonds de charité de “The Study”, le club des Lions de Knowlton, l’association des dames de l’Église de l’Ascension, la fiducie Contact, la Fondation Chawker, la Légion Canadienne  de Cowansville, le groupe musical Random Chance, le marché du  samedi de Sutton, l’Église St-Paul ainsi que  le comité des dames de  St-James the Apostle. Votre soutien nous est indispensable.

Notre saison de levée de fonds a débuté le 19 octobre 2018 avec le tournoi de Bridge et de Mah-Jongg. Toni Marion était responsable du projet. Plusieurs bénévoles ont aussi contribué à la tâche. L’événement a eu lieu au centre Communautaire de Knowlton et nous a permis d’accumuler la somme de 4640$. Cette activité aura lieu le 25 octobre cette année. Nous vous invitons à vous joindre à nous au centre Communautaire de Knowlton.

La responsable du projet des couronne de Noel, Jane Morey,  a réussi à accumuler la somme de 7169$ grâce à son travail acharné et au groupe de bénévoles qui l’ont aidée. Cette année, Jane sera la conseillère du projet. Sally Webster nous prêtera sa grange encore une fois  pour que les lutins bénévoles puissent y travailler. Toni Marion, Francine Maurice et moi prendrons les commander au téléphone et Jane Hayes s’occupera des finances.

Le groupe musical “Random Chance” a donné une performance à la Légion de Cowansville le 27 octobre 2018. Ceci nous a permis d’amasser 1900$. Merci à la Légion et à “Random Chance” de nous permettre d’aider nos jeunes.

Le souper de la Saint-Valentin a eu lieu à l’Auberge West Brome le 14 février dernier. La salle était complète avec 114 convives. L’événement était présidé par Anna Beth Doyle et Marnie McCullough avec l’aide des membres du comité, Jane Hayes et Francine Maurice. Plusieurs bénévoles ont aussi contribué au succès de cette soirée qui nous a permis de ramasser la somme de 17,827$. Nous tenons à remercier l’Auberge West Brome et JFS Desjardins pour leurs dons. Comme par les années passées, Cam Brown a tenu l’encan avec son énergie et son humour habituels. Notre prochain gala aura lieu le 13 février 2020. L’invitation vous est lancée!

La lettre d’information a suscité une réponse qui a renfloué nos coffres de 14,407$. Je tiens à remercier Robin Sewell et Nancy Page pour leur aide avec nos besoins de publication: dépliants, courriels, affiches et lettres d’information. Nous pouvons ainsi informer nos donateurs, les groupes communautaires et les diverses  Fondations de nos activités et de notre mission.

Notre fonds d’études et d’activités permet de financer des activités enrichissantes pour nos jeunes. Nous leur offrons aussi l’appui de tuteurs et des cours de conduite. Nous aidons à l’achat de livres scolaires et facilitons la participation à des voyages éducatifs. Plusieurs de nos résidents poursuivent leur scolarité à l’éducation aux adultes à Massey Vanier. Nous avons offert des bourses de 250$ afin d’encourager certains jeunes dans leurs études. Christina Lubiki, une jeune Congolaise qui habite à Granby, va continuer ses études au CEGEP à Sherbrooke. Nathaniel Robinson de Fulford ira au collège Champlain en sciences. Monica Asordinirina aura obtenu tous ses crédits l’année prochaine. Karl Hétu a commencé un cours en  électronique à l’éducation aux adultes de Granby. Deux étudiants du secteur professionnel, Émilie Prou lx et Claude Beaulac étudieront respectivement en restauration et en entretien mécanique industriel. Nous leur souhaitons bonne chance.

 

Notre vice-président, Serge Laflamme, a continué à s’occuper de l’entretien des trois résidences. Brian St-Pierre a pris la relève de Fred Cuplinska qui a dû démissionner. Brian rencontre le conseil d’administration à tous les mois afin de donner un compte-rendu de l’état et des besoins de nos résidences. Nous avons dû dépenser  22,169$ cette année pour les travaux suivants: mur de rétention, câblage électrique, planchers flottants, éclairage, grilles de sol, contrôle de moufettes et de marmottes, toit du patio. Heureusement, nous anticipons moins de dépenses pour l’année à venir.

Le conseil d’administration a dû accepter deux démissions cette année: Fred Cuplinska et Ann Enns. Nous les remercions pour leur travail et leur appui.

Le personnel des Maisons de l’espoir a eu à faire face à des situations difficiles cette année. Une de nos résidentes était victime de trafic humain. L’âge moyen de ces victimes est de 16-17 ans. La mission de la justice internationale a rapporté que 54% des jeunes qu’ils ont sauvés étaient âgés entre 1 et 12 ans. Espérons qu’avec un encadrement et des soins adéquats nous pouvons aider cette adolescente à réintégrer une vie meilleure. De plus, les intervenants ont eu à transiger avec un problème de drogues.  On a d’ailleurs dû appeler le 911 à deux reprises pour des mauvaises réactions à des drogues synthétiques. Il y a une pénurie de personnel ce qui rend la situation de plus en plus difficile. Les bas salaires offerts n’incitent pas les gens à venir travailler dans ce domaine.

Le conseil d’administration tient à remercier tous ceux et celles qui nous appuient. Sans vous, nous ne pourrions pas rencontrer les défis posés par les jeunes que nous aidons.

“We must look on children in need not as a problem but as individuals with potential to share if they are given the opportunity”

Archbishop Desmond Tutu

Sincèrement,

Sonia Raikes Smith, présidente

*************************************************************************************************************************************************

Témoignages d’anciens résidents d’Espace Vivant Living Room:

Cher membre de la fondation, Je m’appelle Marika et j’ai 15 bientôt 16. Je suis très reconnaissante de tout ce que vous faites pour nous comme payer notre maison, nos activités, notre nourriture tous autres choses utiles dans notre vie. Ça fait 1 an et demi que je suis ici et je trouve ça cool qu’il est une alternative entre le centre et notre maison. Comme vous le savez, je vais avoir bientôt 16 ans et je vais pouvoir commencer mon permis de conduire dans pas très long. Je suis ici jusqu’à majorité. J’aimerais avoir votre aide afin d’obtenir mon permis. Je suis arrivée ici j’avais 14 ans et j’ai chemine sur des points très importants dans la société. Je suis en projet autonomie pour aller en appartement. Je serais très ravie de compter sur vous pour m’aider financièrement. Merci. Marika N.

================================================================================================

Chère fondation, je vous remercie de tout ce que vous nous donnez pour qu’on puisse faire de belles activités et de nous offrir un toit pour qu’on ne soit pas oblige d’aller en centre. Pour finir, je vous remercie aussi pour la nourriture.  

Frederic

=================================================================================================

Mon séjour à espace vivant ma beaucoup aider et ma permis de comprendre mieux certaines choses. Appart faire des  démarches pour travailler sur moi et d’apprendre à mieux ma connaitre, les intervenants nous organise des activités de groupe. J’ai fait du kayak, je suis allé au cinéma, j’ai été mangé une crème glacée et j’ai monté une montagne. Être ici ma donner un bon repos de la maison, j’ai fait de nouvelles rencontres avec d’autres jeunes, j’ai une très bonne communication avec tous les intervenants, j’ai même eu un intervenant qui travaillait avec moi, c’était Gabriel. J’ai des bons liens avec presque tous les intervenants, et à n’importe quel moment que ce soit le jour ou la nuit si ça ne va pas il y a toujours un intervenant avec qui tu peux parler.

Je n’oublierais jamais mon vécu ici, j’ai beaucoup appris et je remercie tout le monde pour leur temps, leur aides, leur écoute et de m’avoir donné confiance en moi ce que je n’avais pas au départ.

Cloé

**************************************************************************************************************************************************

« Au Living, j’ai appris à mieux me connaître, à mieux me comprendre.  Les inters sont toujours là pour t’écouter, ils sont pas là pour te juger, mais pour t’aider à faire les bons choix.  J’ai pas toujours été correct avec mes parents, je le réalise.  Il a fallu que je descende assez bas pour le réaliser, les inters du Living m’ont aidé à me relever.  J’ai pu reparler avec mes parents, leur expliquer qui je suis, et je retourne chez moi bien mieux que quand je suis arrivée ici.  Merci beaucoup, je vous aime. »

Laurie

**************************************************************************************************************************************************

« Ce que Espace Vivant m’a apporté, c’est de me reprendre en main, de faire de quoi de nouveau de ma vie parce que je commençais à aller pas mal bas.  L’expérience que j’ai vécue avec les intervenants, c’était magique.  J’aurais aimé rester plus longtemps, mais il y a aussi le suivi après mon séjour que j’ai aimé.  On peut aller voir les intervenants quand on veut, on peut aller pour se confier, parler des choses le fun ou avoir des accompagnements pour aller porter des CV.  Merci beaucoup à tout le monde »                     Jessica